http://www.willemhartman.nl http://www.hadesign.nl http://www.backtomusicevents.nl http://www.houseofwax.nl http://www.houseofwax.nl https://www.cowinter.com

Biographie

Donna Leon à venise

© Francesco Barasciutti

DONNA LEON

Lors de son premier voyage en 1965, Donna Leon eut le coup de foudre pour l’Italie. Pendant les dix années suivantes, cette native du New Jersey passionnée d’opéras résida tour à tour en Suisse, en Arabie Saoudite, en Grande-Bretagne, en Iran et en Chine, où elle enseigna la littérature. Au début des années 1980, elle décida de se fixer définitivement à Venise.

Sa vocation d’écrivain jaillit d’une conversation entre amis pendant une soirée à l’Opéra de Venise au cours de laquelle quelqu’un suggéra, sur le ton de la plaisanterie, d’éliminer un chef d’orchestre que leur petit groupe de mélomanes détestait cordialement. L’idée d’une intrigue fit alors son chemin dans l’esprit de Donna Leon. Publié en 1992, Mort à La Fenice mettait en scène le commissaire Guido Brunetti, policier vénitien mélancolique qui devint le héros de romans intelligents, bien construits et salués par les critiques du monde entier.

Une plume élégante, des portraits habilement brossés, un décor incomparable, tels sont les ingrédients du succès de celle qu’on surnomme le Simenon de Venise, qui croît de livre en livre. À travers les yeux de son commissaire, elle éclaire les paradoxes de La Sérénissime : la beauté et le raffinement forment la coquille d’un fruit gâté par une insidieuse corruption…

Si elle triomphe dans de nombreux pays (elle est traduite dans 20 langues), Donna Leon refuse que ses livres paraissent en Italie : « Je ne prends aucun plaisir à être une personne célèbre, a-t-elle déclaré sur une chaîne de radio américaine. La teneur de ma vie changerait du tout au tout si mes romans étaient traduits en italien, car je suis complètement anonyme ici ! » Anonyme à Venise, peut-être. Ailleurs, Donna Leon est une star.

J’aime 
Les traits d’esprit
La générosité
Jane Austen
Les cantates de Bach
Quiconque m’apporte un café au lit
Les chiens
Les feux d’artifices
Les blaireaux
Les promenades en montagne
Les tâches automatiques, répétitives telles que tondre sa pelouse
Lire au lit
Les opéras et oratorios de Haendel
La crème glacée – après tout, je suis américaine
Les mezzo-sopranos et les contre-ténors
Les tapis Kachkaïs
La céramique d’Iznik
Ruth Rendell
New York
Le lilas
Je n’aime pas
Les questions rhétoriques
Le rose
La ferveur religieuse
La psychanalyse
Les livres de développement personnel
Ernest Hemingway
Ce que Pavarotti est devenu
Les phrases qui commencent par « Je suis le genre de personne qui… »
Les boissons glacées ou gazeuses
Les universitaires d’âge moyen
Les livres de chroniques judiciaires
Les brutes
Telefonini
Le gaspillage
Les films et la télévision
Qu’on me dise quoi faire
Le vacarme
Le tourisme de masse
Les conversations salaces ou les blagues graveleuses